Accueil / Politique / Le 23 avril ouvrons une nouvelle page, votons Mélenchon !

Le 23 avril ouvrons une nouvelle page, votons Mélenchon !

Corruption généralisée, enrichissement des plus riches, recul des droits sociaux et des libertés, destruction de la planète : ce système est à bout de souffle.

Les candidats de droite, Macron, Fillon, ou d’extrême droite, Marine Le Pen, promeuvent une société dans laquelle les privilèges des puissants seraient intacts.

Ancien ministre de Hollande, pendant cinq ans, Macron a mené une politique d’austérité et de casse du droit du travail.

Fillon est le représentant d’une droite corrompue, une droite extrême, antisociale, sexiste, raciste et homophobe. Ancien premier ministre de Sarkozy, il propose de poursuivre une politique hostile au monde du travail et aux services publics.

Marine Le Pen s’attaque aux étrangers, aux musulmans, aux syndicats. Ce qu’elle promet, c’est un monde de haine et de violence.

Les salariés résistent : il y a un an contre la loi travail, ces derniers mois pour des postes dans la santé, pour l’égalité des droits sociaux en Guyane, pour la régularisation de travailleurs sans papiers exploités par des patrons voyous…

Depuis des années, Jean-Luc Mélenchon incarne une gauche qui résiste à l’Europe des traités d’austérité, au libéralisme et au productivisme :
– Contre la monarchie présidentielle, pour une 6e république démocratique, sociale, écologiste, pour la parité femmes-hommes. 
– Pour une autre répartition des richesses e t la satisfaction des besoins sociaux : salaires, sécurité sociale universelle, retraites…
– Pour la planification écologique, la sobriété énergétique, une agriculture paysanne.

Le 23 avril ouvrons une nouvelle page votons Mélenchon ! 

Nous voulons ouvrir une nouvelle page pour nos combats d’émancipation: pour un accueil digne des migrants, pour l’autodétermination des peuples.

Pour les législatives, évitons une division mortifère, rassemblons les forces de gauche, France Insoumise, PCF, Ensemble, EELV, NPA, et socialistes opposés à la politique de Hollande, autour d’un pacte pour une alternative de gauche en rupture avec le social-libéralisme.

Au delà, rassemblons la vraie gauche aux élections et dans les luttes, avec celles et ceux qui se battent pour les droits sociaux, les services publics, l’environnement, ou contre les discriminations.

Nantes, le 6 avril 2017