Accueil / Luttes sociales / « A Nantes, tous les étrangers ne sont les bienvenus »

« A Nantes, tous les étrangers ne sont les bienvenus »

A l’occasion des rendez-vous de l’Erdre,ce week-end à Nantes, le collectif de soutien aux expulsés de la rue des stocks a décidé de s’adresser aux participant-e-s :

 « LE SORT RESERVÉ AUX MIGRANTS DANS LE MONDE AUJOURD’HUI EST UN CRIME CONTRE L’HUMANITÉ »
Angela Davis Nantes

Il y a un an nous vous alertions lors des Rendez Vous de l’Erdre sur la situation des personnes migrantes sans abris expulsées de leur squat sans proposition de logement ni d’hébergement. Depuis ces personnes vivent avec l’aide et le soutien d’un collectif de citoyen-ne-s , d’associations, de syndicats, de partis politiques.

Les politiques migratoires actuelles des États contraignent ces personnes à mettre leur vie en danger pour fuir la guerre, la répression, la misère, à se livrer aux « passeurs ».

Autoriser la liberté de circulation et d’installation, qui existait jusqu’aux années 70, supprimerait tous ces trafics.

Quant aux droits des Mineurs Isolés Étrangers régulièrement bafoués ces dernières années, un pas de plus a été franchi cet été par le Conseil Départemental de Loire-Atlantique qui a mission de protection de ces jeunes. Il a systématiquement refusé les prises en charge même ordonnées par le procureur de la République. Le tribunal administratif saisi par les avocats l’a condamné plusieurs fois avec astreinte de 100 euros par jour.

Une large mobilisation et l’ouverture d’un nouveau squat pour mettre à l’abri les mineurs à la rue a contraint le Conseil Départemental au service minimum : hébergement à l’hôtel pour une durée inconnue.

Les droits à l’accompagnement social, aux soins, à l’éducation et à la scolarisation ne sont toujours pas respectés.

Ensemble continuons de nous battre pour une politique migratoire qui garantisse un accueil digne des personnes migrantes, rejoignez le collectif de soutien et participez aux actions qui auront lieu à Nantes pour exiger le respect du droit et la fin de cette situation scandaleuse.

Le collectif de soutien aux expulsés de la rue des Stocks ( citoyen-ne-s solidaires, CGT-spectacle,Cimade,Culture en marche, CSF, Ensemble 44, Gasprom, LDH, MRAP, NPA, PCF, Parti de Gauche, UD Solidaires 44, Un toit pour toutes et tous)

contact : case44000@yahoo.fr

Nantes le 28 août 2015