Accueil / Politique / Actualité de l’extrême-droite à Nantes. Communiqué unitaire

Actualité de l’extrême-droite à Nantes. Communiqué unitaire

Marine Le Pen a visité, jeudi 23 janvier, l’hôtel de police Waldeck Rousseau.  Marine Le Pen faisait valoir son droit de visite parlementaire mais, néanmoins,  rien n’obligeait le Directeur de la sécurité publique et des membres de l’état-major de la recevoir en lui déployant le tapis rouge. Nous dénonçons le fait que de hauts fonctionnaires se soient, de ce fait, solidarisés avec la représentante d’un parti qui distille la haine et le racisme, un parti qui reprend ainsi la tradition d’une extrême droite à l’histoire sinistre. Nous agirons pour que Nantes continue à rejeter l’extrême droite, porteuse de haine. C’est pourquoi nous condamnons les militants d’extrême-droite qui ont tagué de croix nazies les murs de l’Université de Nantes. La légitimation de Marine le Pen est aussi celle de l’extrême-droite la plus radicale.

ATTAC 44, COLLECTIF UNITAIRE CONTRE L’EXTRÊME DROITE ET SES IDEES , SOLIDAIRES , ENSEMBLE , FRANCE INSOUMISE, GAUCHE DEMOCRATIQUE ET SOCIALE, NOUVEAU PARTI ANTICAPITALISTE, PLACE AU PEUPLE

Nantes le 27 janvier 2020