Accueil / Communiqués / Air France : vengeance patronale ! La solidarité s’impose

Air France : vengeance patronale ! La solidarité s’impose

Quatre salariés licenciés pour « faute lourde », un cinquième – délégué syndical – dont le licenciement sera demandé à l’inspection du travail. Onze autre mis à pied sans solde pendant quinze jours pour « effraction ».
Les cinq licenciés seront de plus traduits devant le tribunal de Bobigny le 2 décembre prochain.

C’est ce que la direction d’Air France appelle une décision « juste, équitable, proportionnée et rigoureuse »
C’est ce que nous, « Ensemble! », appelons une mesure de vengeance patronale, une volonté de briser toute contestation devant une avalanche de plans de licenciement, le quatrième depuis depuis 2012. 9000 emplois ont déjà disparu et 2900 supplémentaires le seront sur les deux années à venir.

Air France refait des bénéfices mais la rapacité des actionnaires et de la direction ne connaissent aucune limite.
Incapable de dialoguer avec les salariéEs, la direction sort la matraque, avec la complicité du gouvernement qui aurait, s’il le voulait, les moyens pour ne pas laisser faire.

L’intersyndicale appelle les salariéEs à se mobiliser le 19 novembre, date à laquelle se tiendra un nouveau CCE.
« Ensemble! » réaffirme sa condamnation de la répression actuellement en cours à Air France et sa totale solidarité avec les mobilisations des salariéEs et de leurs organisations syndicales.

Il faut en finir avec la toute puissance patronale qui se gave d’augmentation de salaires et de retraites chapeaux et dont la stratégie consiste à empocher des crédits publics tout en supprimant des emplois, en fermant des lignes pour développer le low coast.

Le 13 novembre 2015.