Accueil / Politique / Attaque raciste à Ajaccio : s’opposer à la haine

Attaque raciste à Ajaccio : s’opposer à la haine

L’agression d’un lieu de prière musulman à Ajaccio illustre dramatiquement un climat de haine auquel il est encore temps de s’opposer.

Une manifestation de 500 personnes organisée pour protester contre le caillassage de pompiers survenu la veille dans un quartier populaire d’Ajaccio a dégénéré en attaque raciste. Aux cris de « Arabi Fora ! » (les Arabes dehors !), des manifestants s’en sont pris à un modeste lieu de prière, fréquenté quotidiennement par une trentaine de personnes. Cet incident est l’expression d’une série d’amalgames qui, dans la situation actuelle, sont particulièrement préoccupants : les troubles de la veille ont été attribué aux « Arabes », et la colère s’est manifestée contre les musulmans en tant que tels. La logique de l’islamophobie a ainsi joué à plein, dans des termes particulièrement significatifs.

M.Valls n’a condamné que « la profanation » d’une salle de prière alors qu’il s’agit avant tout d’une agression raciste. Il tend ainsi à conforter les amalgames criminels qui font des musulmans les boucs émissaires de la colère sociale.

Dans un pays où un parti raciste, le Front National, gagne en puissance à chaque scrutin, où les attentats de novembre se traduisent par un développement nouveau du racisme et de l’islamophobie dont les déclarations provocatrices récentes de R. Ménard, maire de Béziers, contre les « musulmans pyromanes » sont une autre illustration.

« Ensemble! » réaffirme son opposition résolue à toute forme de racisme et sa volonté de promouvoir une alternative politique et sociale par un rassemblement majoritaire dont ne sauraient être exclue aucune population sur des critères d’origine ou de religion.

Nous demandons que les coupables de cette agression soient recherchés et poursuivis, et affirmons notre solidarité entière avec ses victimes.

Le racisme ne passera pas !

Nantes, le 28 décembre 2015