Accueil / International - EU / Catalogne : mobilisons-nous pour la libération des prisonniers politiques

Catalogne : mobilisons-nous pour la libération des prisonniers politiques

L’arrestation de Carlos Puigdemont en Allemagne est une nouvelle étape de l’offensive coordonnée des droites européennes contre la démocratie en Catalogne.  Hier 25 mars, des dizaines de milliers de catalans ont manifesté dans tout le pays. A Barcelone, plusieurs dizaines ont été blessés par la police. Ensemble! a pris ce matin des premiers contacts pour que s’expriment dans le département notre solidarité avec la Catalogne et notre exigence de la libération immédiate de tous les prisonniers politiques et du retour à la démocratie.

Nous publions ci-dessous le communiqué du collectif montpéllierain de Solidarité avec la Catalogne qui nous semble énoncer avec clarté les bases sur lesquelles il nous parait nécessaire de nous mobiliser..

Ensemble! 44, le 26 mars 2018

« Après avoir stérilisé, neutralisé toute possibilité, pour le Parlement catalan élu le 21 décembre dernier, d’investir le nouveau Président de la Généralité et de désigner le nouveau Govern, le Gouvernement espagnol et une Justice oublieuse de la séparation des pouvoirs viennent de franchir un palier incroyable dans l’escalade répressive qu’ils ont engagée contre l’indépendantisme catalan.

Vendredi les derniers membres du Gouvernement catalan destitués inconstitutionnellement en octobre étaient soient emprisonnés , la principale dirigeante de la deuxième force politique du pays prenait, quant à elle, le chemin de l’exil où elle devait retrouver d’ex consellers (ministres) et l’ex President de la Catalogne Carles Puigdemont. Et voilà que ce dimanche, sur requête de l’Etat espagnol, la police allemande vient d’arrêter celui-ci et met à l’étude la possibilité de l’extrader en Espagne où il encourt une condamnation jusqu’à 30 ans de prison.

Que ses membres soient favorables à l’indépendance catalane ou pas, notre Collectif Montpelliérain de Solidarité avec le Peuple Catalan s’est placé dès le début sur le terrain des libertés politiques : comme le soutiennent de nombreux juristes espagnols et internationaux, nous refusons qu’une question aussi essentielle que le choix d’un peuple, se règle par la judiciarisation du politique et les logiques répressives portant atteinte aux libertés fondamentales.

Aussi appelons-nous la population montpelliéraine à venir manifester sa solidarité avec les démocrates espagnols et catalans qui refusent la destitution des institutions représentatives de la Catalogne (Présidence, Gouvernement, Parlement), la persécution politique et judiciaire dont font l’objet les élu-es à ces instances ainsi que le non-respect des choix électoraux du 21 décembre dernier et la criminalisation de toute opposition pacifique au gouvernement espagnol.

Nous exigeons avec force la libération immédiate de Carles Puigdemont et de tous les emprisonnés politiques, la levée de tous les chefs d’accusation lancés à leur encontre, la possibilité pour tous les exilé-es de revenir au pays y jouir des libertés inhérentes à la démocratie, la fin de l’application d’un article constitutionnel, le 155, détourné de son objet et ainsi le retour à l’inviolabilité des instances politiques catalanes et enfin la mise en place de négociations entre les parties en conflit.

Nous appelons à cet effet à un rassemblement devant le Consulat d’Espagne de Montpellier (24 rue Marceau, croisement cours Gambetta) Mardi 27 mars à 18 h 30

Liberté pour Carles Puigdemont et tous les emprisonnés ! Rétablissement des libertés politiques en Catalogne ! »