Accueil / Politique / Communiqué des listes citoyennes Couëron et Saint-Herblain

Communiqué des listes citoyennes Couëron et Saint-Herblain

La législative partielle sur la 3ème  circonscription de Loire Atlantique, se déroule dans un contexte national et international difficile : les attentats, les guerres au moyen orient, la crise écologique, la crise démocratique et l’emprise de la finance internationale.

La politique d’austérité du gouvernement de François HOLLANDE et de son premier ministre Manuel VALLS est aujourd’hui contestée dans la rue : avec les promesses électorales non tenues, la violence d’état contre les jeunes et les syndicalistes, la crise sociale liée à l’augmentation du chômage et la précarisation, le Parti Socialiste veut nous imposer des reculs sociaux.

Une loi santé qui fait la part belle au privé, des partenariats publics privés qui ne sont qu’un outils pour privatiser les gains, une précarité qui se généralise, des promesses de la COP 21 oubliées appellent une résistance pour faire front. Le  Parti Socialiste est responsables de cette politique catastrophique.  D’autre part, la participation aux exécutifs dirigés par le PS, des élus d’EELV et du PCF, contribuent à installer une ambiguïté dans le combat face a cette politique de droite. La crise démocratique est illustrée de façon caricaturale avec le projet d’Aéroport à Notre Dame des landes : convergence des mensonges d’état, des intérêts de la finance, au détriment du bien commun, tant humain qu’écologique.  Face à ces constats, il est urgent de proposer une vraie rupture et une politique au service de l’intérêt général.

Le collectif composé de Saint Herblain à Gauche Toute, de Couëron autrement, d’Ensemble ! et du Parti de Gauche propose cette rupture au bénéfice d’un renouveau démocratique, du progrès social et de la préservation de l’environnement.

Nous voulons rassembler pour permettre à une vraie gauche de travailler à la mise en place d’une politique qui sert l’intérêt commun.

Nos collectifs ont proposé de construire une alternative unitaire à gauche du PS pour ces législatives partielles mais les forces contactées n’ont pas retenu de démarche unitaire.

Comme une division supplémentaire ne servirait pas les valeurs d’une gauche de transformation sociale et écologique, nous ne présenterons pas de candidat pour cette législative partielle. L’unité face aux dérives droitières du PS reste un préalable mais les intérêts partisans ont été les plus forts !

Nous ne renonçons pas. Nous allons continuer à nous battre pour plus de justice sociale, de démocratie. Nous continuerons à lutter,  à notre Dame des Landes comme sur la circonscription et nos communes respectives.

Nous avons à construire maintenant ce projet de rassemblement des forces pour une alternative de gauche solidaire, écologique et démocratique.

Saint-Herblain, le 25 mars 2015