Accueil / Écologie / EPR de Flamanville : le fiasco total ! Communiqué d’Ensemble !

EPR de Flamanville : le fiasco total ! Communiqué d’Ensemble !

C’est désormais acté : la mise en service de l’EPR de Flamanville va connaitre un nouveau retard d’au moins 3 ans. EDF, qui voulait poursuivre les travaux pour une mise en route en 2020, au risque d’un accident nucléaire majeur, condescend enfin à entreprendre la réparation des 8 soudures défectueuses dans l’enceinte de confinement du réacteur comme l’y enjoignait l’Autorité de Sureté Nucléaire depuis des mois. Les défauts relevés sur ces soudures s’ajoutent aux précédents incidents et aboutissent à plus de 10 ans de retard dans la conduite de ce chantier avec un budget déjà multiplié par 3. Combien de milliards faudra-t-il encore engloutir dans ce projet inutile, dangereux et imposé sans le moindre débat démocratique?

Les avatars de l’EPR démontrent l’impasse de la filière du nucléaire qui capte la majeure partie des investissements énergétiques publics. Cette captation se fait au détriment d’une véritable politique d’économie d’énergie et du développement des énergies renouvelables.

Au-delà, face à la crise climatique, cela souligne l’urgence de sortir de la fuite en avant d’une société capitaliste basée sur le productivisme et le consumérisme, et de redéfinir une politique énergétique solidaire, répondant aux besoins de toutes et tous, dans le cadre d’une logique de sobriété.

Par ailleurs, en séparant la filière nucléaire déficitaire du reste des activités d’EDF, l’Etat socialise les pertes et privatise les bénéfices (énergies renouvelables, commercialisation, réseaux de distribution, tentation de privatisation des barrages hydrauliques, etc…).

Le 27 juillet 2019