Accueil / Non classé / Hommage aux 48 fusillés de Châteaubriant et Nantes

Hommage aux 48 fusillés de Châteaubriant et Nantes

Le 22 octobre 1941, 48 otages étaient fusillés par les nazis, 27 à Châteaubriant, 16 à Nantes, 5 au Mont-Valérien, en représailles à l’assassinat à Nantes, par la Résistance d’un officier allemand, le lieutenant-colonel Hotz.

Décidées par Hitler lui-même pour terroriser la population, les représailles furent mises en œuvre en collaboration avec les autorités françaises. Le ministre de l’intérieur pétainiste, le sinistre Pucheu transmit directement aux nazis la liste des otages : « comme suite à notre entretien de ce jour, j’ai l’honneur de vous confirmer que M. le ministre de l’Intérieur a pris contact avec le général von Stülpnagel afin de lui désigner les internés communistes les plus dangereux parmi ceux qui sont actuellement concentrés à Châteaubriant. Vous voudrez bien trouver ci-dessous la liste de soixante individus fournie à ce jour […]. »

Pour la plupart responsables CGT et dirigeants communistes, mais aussi militants troskistes, c’est avec dignité et courage que les 48 sont tombés sous les balles nazis. Cette année le comité du souvenir, en lien avec la Ville de Nantes, a affiché les portraits des 48 fusillés sur le Cours qui porte leurs noms: les 50 otages.  Redonner le visage de ces militants contre le fascisme qui sont tombés en combattants de la classe ouvrière et du socialisme est une initiative importante qu’il faut soutenir en participant aux cérémonies du souvenir ou/et en cheminant le long du Cours. (Attention, ces portraits réalisés par l’artiste Chantal Trubert, ne seront affichés que jusqu’au 31 octobre prochain).

A l’heure où l’extrême-droite relève la tête un peu partout en Europe et où la porosité droite /extrême-droite n’a jamais été aussi grande (rejet des migrants, islamophobie, autoritarisme, remise en cause des droits sociaux, etc…)   il faut participer à ces cérémonies de mémoire et d’hommage. Déterminés et confiants dans l’avenir.

Le programme :

Les 3 rendez-vous des commémorations de l’exécution des 50 otages :

Vendredi 21 octobre : Veillée du Souvenir
Rendez-vous à 17h45 devant le Monument des 50 Otages et à la Résistance, à Nantes
Veillée du Souvenir organisée par le Comité du Souvenir des Fusillés de Nantes et Châteaubriant et de
la Résistance en Loire-Inférieure.
« Amis, dessous la cendre» : Evocation artistique et historique de Claudine Merceron avec Pascal Gilet
et Martine Ritz, avec la participation des enfants : Tino, Lili et Sophie.

Samedi 22 octobre : Cérémonie de commémoration des fusillés de Nantes
Rendez-vous à 10h devant le Monument des 50 Otages et à la Résistance, à Nantes
Cérémonie en mémoire de ces martyrs de la guerre, qui se déroule en 3 étapes :
– 10h au Monument des 50 Otages et à la Résistance : Cérémonie du Souvenir
– 10h45 au Monument du Terrain du Bêle : Hommage aux Fusillés
– 11h30 au Cimetière de la Chauvinière : Dépôt de gerbes au Carré des Fusillés

Dimanche 23 Octobre : Cérémonie de commémoration des fusillés de Châteaubriant
Rendez-vous à 14h à la carrière de La Sablière, à Châteaubriant
Cérémonie organisée dans la carrière de la Sablière à Châteaubriant, lieu même où furent fusillés 27
otages, le 22 octobre 1941, par l’armée allemande sur ordre d’Hitler. Discours de Jean-Claude Martinez, secrétaire général de la CGT et de Pierre Laurent, secrétaire général du PCF.
La liste des 48 otages fusillés par les Nazis le 22 octobre 1941 :

Otages fusillés à Nantes : Maurine ALLANO (21 ans), Paul BIRIEN (50 ans), Joseph BLOT (59 ans),
Auguste BLOUIN (57 ans), René CARREL (20 ans), Frédéric CREUSE (20 ans), Michel DABAT (20
ans), Alexandre FOURNY (43 ans), Joseph GIL (19 ans), Jean-Pierre GLOU (19 ans), Robert
GRASSINEAU (34 ans), Jean GROLLEAU (21 ans), Léon IGNASIAC (22 ans), Léon JOST (57 ans),
André LE MOAL (17 ans) et Jean PLATIAU (20 ans).

Otages fusillés à Chateaubriant : Jules AUFFRET(39 ans), Henri BARTHELEMY (58 ans), Titus
BARTOLI (58 ans), Maximilien BASTARD (21 ans), Marc BOURHIS (44 ans), Emile DAVID (19 ans),
Charles DELAVAQUERIE (19 ans), Maurice GARDELLE (49 ans), Désiré GRANET (37 ans), Jean
GRAXDEL (50 ans), Pierre GUEGUIN (45 ans), HOUYNH-HUONG dit Luisne (29 ans), Eugène
KERIVEL (50 ans), Raymond LAFORGE (43 ans), Claude LALET (21 ans), Julien LE PAUSE (34 ans),
Edmond LEFEBVRE (38 ans), Charles MICHELS (38 ans), Guy MOQUET (17 ans), Antoine PESQUE
(55 ans), Jean POULMAR’CH (31 ans), Henry POURCHASSE (34 ans), Victor REUNELLE (53 ans),
Raymond TELLIER (44 ans), Maurice TENINE (34 ans), Pierre TIMABUD (31 ans) et Jules
VERCRUYSSE (48 ans).

Otages fusillés à Paris (Mont-Valérien ): Hubert CALDECOTT (35 ans), Marcel HEVIN (35 ans),
Philippe LABROUSSE (32 ans), André RIBOURDOUILLE (33 ans) et Victor SAUNIER (27 ans).

Nantes le 18 octobre 2016