Accueil / Luttes sociales / « Jeunes mais pas cons ». 5000 dans la rue à Nantes

« Jeunes mais pas cons ». 5000 dans la rue à Nantes

Près de 5000 manifestant-es dans les rues de Nantes, dont une large majorité de jeunes, lycéen-ne-s et étudiant-es, cette journée du 17 mars restera comme celle d’un premier relai entre salarié-es et jeunes dans un même combat pour le retrait de la loi Travail. Les supposées inflexions du couple Valls-Berger n’y auront rien changé : la jeunesse refuse d’être condamnée à la précarité et à la soumission patronale à perpétuité. Pour le retrait de la loi El Khomri, les échéances des 24 et 31 mars sont déjà fixées. Il s’agit maintenant de renforcer et de fusionner dans une même mobilisation la colère et le refus de la jeunesse avec ceux des salarié-es.

« Jeunes mais pas  cons » affirmait un carton brandi par une manifestante. La mobilisation et le dynamisme de cette manifestation en ont été une nouvelle démonstration.

Nantes, le 18 mars 2016