Accueil / Politique / Nantes, plus de 2000 en soutien aux migrants !
dav

Nantes, plus de 2000 en soutien aux migrants !

48 heures après l’évacuation du campement du square Daviais et la prise en charge provisoire des quelques 700 réfugiés  par la Ville de Nantes dans six gymnases, c’est une belle manifestation de près de 2000 personnes qui a longuement sillonné le centre ville ce samedi après-midi, à l’appel du collectif d’associations qui soutien les migrants, de l’intersyndicale CGT, CFDT, FSU, UNSA et Solidaires et avec le soutien de la plupart des partis et mouvements de gauche (à l’exception notable du PS).

Partie du square Daviais, le cortège  a symboliquement rejoint la Préfecture pour dénoncer l’attitude de la Préfecture, donc de l’Etat, qui refuse de prendre en charge, comme la loi lui fait obligation, les demandeuses et demandeurs d’asile.

Comme l’a indiqué le porte-parole de l’intersyndicale et responsable de Solidaires en conclusion de cette mobilisation en tous points réussie :

« Cette solidarité militante, cette fraternité en actes font partie de nos valeurs fondamentales; elle sont totalement partie intégrante de notre combat syndical pour faire respecter et améliorer les droits des salarié.e.s et privé.e.s d’emploi, des sans-logis. Nos frères et soeurs exilé.e.s ont, elles et eux aussi, des droits dont nous exigeons le respect, qu’ils soient exilé.e.s, réfugié.e.s, migrant.e.s, avec ou sans papier.

A l’heure où des vents mauvais soufflent sur l’Europe, où l’extrême-droite au gouvernement, en Autriche, Slovaquie, Hongrie, Pologne, Italie utilisent la veulerie de l’Union Européenne  qui cache l’hypocrisie du gouvernement français, pour refouler les exilés et ériger de nouveaux murs en Europe, à l’heure où le RN de Marie Le Pen, en lien avec ses amis fascistes du vieux continent, fait de la crise migratoire la pierre angulaire de sa campagne pour les élections européennes en déversant es torrents de haine et de xénophobie, cette solidarité est plus que jamais nécessaire car il y va de nos libertés fondamentales dont celle de circuler sans entraves. 

La responsabilité de l’Etat, donc du gouvernement français, et à Nantes de la Préfecture, dans ce contexte est écrasante. Aussi nous n’aurons de cesse de poursuivre notre combat pour les solutions durables et dignes d’un accueil inconditionnel soient trouvées, afin que personne ne se trouve à la rue, en Loire-Atlantique comme ailleurs... »

PS) un beau reportage sur cette manifestation a été diffusé sur TéléNantes :

Près de 1 500 manifestants pour soutenir les migrants à Nantes

Près de 1 500 personnes ont défilé dans les rues de Nantes ce samedi pour réclamer "une politique d'accueil digne et inconditionnelle" à l'égard des migrants. Près de 700 exilés ont en effet quitté le square Daviais jeudi pour des gymnases. Un accueil d'urgence qui se veut provisoire.

Publiée par Télénantes sur Samedi 22 septembre 2018