Accueil / Féminisme / Nouveau féminicide en 44 : RAFU appelle à un rassemblement

Nouveau féminicide en 44 : RAFU appelle à un rassemblement

Dimanche 28 janvier à Corsept, son ex-conjoint, a fait irruption au domicile du nouveau compagnon de Sylvie. Il a tiré deux coups de fusil blessant grièvement Sylvie à la gorge.

Il s’est ensuite retranché chez lui et s’est suicidé avant l’assaut du GIGN, lundi 29 janvier.

Il avait fait part à des témoins de « sa volonté de tuer son ex » puis de se suicider en évoquant la séparation qui avait eu lieu quelques mois auparavant.

Transférée au CHU de Nantes, Sylvie n’est jamais sortie du coma dans lequel elle était plongée. Samedi 3 février Sylvie L. âgée de 48 ans est morte des suites des blessures infligées par son ex-conjoint.

Nous pensons à son compagnon, à sa famille, à ses ami.es, et à toutes ces existences dévastées par cette violence meurtrière exercée à l’encontre des femmes, dans une société qui tolère et qui justifie encore trop la violence sexiste.

NOUS LA CITONS, NOUS NE L’OUBLIERONS PAS…comme nous pensons à Alexia, tuée par son compagnon et non victime d’une mauvaise rencontre lors d’un jogging en Haute Saône fin 2017.

Retrouvons-nous le mercredi 14 février 2018 à 18h30, Place Royale, avec fleurs, bougies etc. …
une rose noire en mémoire d’Alexia et avec toute notre indignation pour dénoncer ensemble ces actes qui ne peuvent être considérés comme de simples faits divers.

Rappelons que la première cause mondiale de mortalité des femmes entre 15 et 40 ans c’est la violence sexiste. En France en 2016 123 femmes ont été tuées par leur compagnon ou ex, 131 femmes en 2017 dont 3 en Loire-Atlantique. Et depuis le début 2018 11 féminicides sont déjà recensés, et donc 1 en Loire Atlantique.

Le Réseau d’Actions Féministes Unies RAFU le 11 février 2018