Accueil / Luttes sociales / « Pas de retrait, pas de trêve ! » Appel de l’intersyndicale 44

« Pas de retrait, pas de trêve ! » Appel de l’intersyndicale 44

L’intersyndicale CGT, FO, FSU, Solidaires de Loire-Atlantique a rendu public hier 20 décembre le communiqué ci-dessous, « Pas de retrait, pas de trêve ! ». Alors que la grève se poursuit à la SNCF, l’intersyndicale appelle à un nouveau rassemblement jeudi prochain 26 décembre à 10h30 Gare sud à Nantes et prépare déjà une nouvelle grande journée de manifestations jeudi 9 janvier. 

« Le Premier Ministre a confirmé à nouveau hier soir (19 décembre) sa volonté d’imposer un régime de retraite unique par points, avec un projet de loi d’ores et déjà écrit puisque devant être transmis au Conseil d’Etat pour présentation en Conseil des ministres dès le 22 janvier. Dans le même temps il a également justifié la mise en place d’un âge d’équilibre à 64 ans dès 2022.

Ce que veut Edouard Philippe et son gouvernement, c’est repousser l’âge de la retraire, réduire considérablement le niveau des pensions et ouvrir la voie à la « capitalisation ».

Le Président de la république et le 1er ministre restent donc totalement sourds à l’exigence majoritaire de retrait de la « contre-réforme » des retraites, qui s’exprime depuis le 5 décembre à travers la formidable mobilisation interprofessionnelle et les grèves (reconduites dans plusieurs secteurs, à la RATP, à la SNCF, dans l’enseignement, dans la métallurgie, la chimie et les organismes sociaux, etc.)

Aux côtés de leurs confédérations et organisations nationales, les Unions Départementales CGT / FO / FSU / Solidaires de Loire-Atlantique réaffirment leur opposition totale au projet du gouvernement de régime unique par points et en demande toujours résolument le retrait.

Elles condamnent la campagne ignoble à l’encontre des cheminots et agents de la RATP en grève. C’est l’intransigeance du gouvernement qui conduit au blocage et à la grève. Elles appellent à poursuivre et amplifier la mobilisation de toutes et tous, salariés du privé comme du public, jusqu’au retrait :

  • En organisant des assemblées générales sur les lieux de travail afin de généraliser la grève et, dans ce cadre, préparer une puissante mobilisation « public – privé » le jeudi 9 janvier (1)
  • En participant à nouvelle journée de mobilisation interprofessionnelle le jeudi 26 décembre : rassemblement à 10 h 30 à Nantes – gare sud, suivi d’un « banquet des luttes » vers midi
  • En participant pendant les jours à venir aux actions et diffusions de tracts organisées par nos structures locales ou nos syndicats.

Nantes, le 20 décembre 2019

1- Journée nationale de grève et de mobilisation public-privé du 9 janvier dont les modalités précises en termes de manifestations seront précisées début janvier.