Accueil / Luttes sociales / La Poste Nantes Rollin : chaine humaine vendredi 8 avril
Nantes Rollin 14è jour Grève Illimitée 05042016

La Poste Nantes Rollin : chaine humaine vendredi 8 avril

La Direction de la Poste a décidé d’entamer des poursuites disciplinaires contre six grévistes de Nantes Rollin coupables selon elle d’avoir, par leur grève, « entravé la liberté de circulation postale« . La formule ferait sourire si elle ne signifiait de lourdes sanctions pour les salarié-es incriminés. Aussi les factrices et facteurs de Nantes Rollin ont-ils refusé toute reprise du travail tant que ne seraient pas levées les procédures disciplinaires. Depuis 3 semaines maintenant, le bras de fer se poursuit, avec des conséquences financières chaque jour plus lourdes pour les grévistes.

Cette lutte syndicale nous concerne toutes et tous :
– d’abord parce qu’il s’agit pour les salarié-es de défendre leurs conditions de travail et les moyens d’un service public de qualité,
– ensuite parce nous ne pouvons accepter que la direction de La Poste considère comme délinquant-es les salarié-es qui, par la grève, s’opposent à ces réorganisations.

C’est pourquoi Ensemble appelle à participer massivement à la Chaine humaine que les grévistes de Nantes Rollin avec leurs syndicats organisent vendredi 8 avril prochain à 10h Place Daubenton à Nantes (tramway arrêt Gare Maritime).

Nous publions ci-dessous le tract du syndicat SUD PTT appelant à cette chaine humaine.

 « Depuis le 23 mars les agents de Nantes Rollin luttent contre une réorganisation ! 
Le 2 avril, un compromis semblait trouvé, les grévistes ayant sauvé plus de la moitié des emplois supprimés et obtenu satisfaction sur certaines revendications. 

Il ne restait plus qu’un seul point à négocier, et pas des moindres : la levée de toute sanction disciplinaire. Et là, La Poste, qui nous accuse de blocage, bloque elle-même les négos, laissant les col-lègues dans la crainte ! 

Comme tout conflit qui tente d’empêcher un maximum de dégâts sociaux, les grévistes, collectivement, ont usé de leurs faibles moyens pour se faire entendre. Quand on est en grève, on essaie de convaincre les collègues non grévistes de rejoindre le mouvement. 

Quand on est en grève, on ralentit la bonne marche d’un employeur qui parfois méprise les revendications. Mais en aucun cas, on est coupable de quelque chose ! 

Les agents à qui La Poste promet + de 15 emplois supprimés sont VICTIMES d’une stratégie postale qui détruit les collectifs, abuse de la précarité et allonge les tournées… Ne nous trompons pas de cibles… 

Pourtant, le directeur de la DSCC 44/85 a envoyé des courriers nominatifs à 6 postier-ères présents sur le piquet de grève de Nantes Rollin, à l’instar des grévistes de la PIC ou de St Brévin, qui, pour avoir manifesté dans la rue d’accès de leur centre, ont reçu la même missive menaçante… Et ces courriers stipulent que des « sanctions disciplinaires » seront prises sur ces 6 collègues. 

Leur faute ? Lutter contre la casse du service public postal, enrayer les suppressions de tournées… avec des feux de palettes et de pneus… Ah les vilains… 

N’ayons pas peur des mots ; la direction de La Poste cherche à CRIMINALISER le mouvement syndical et social. Après l’encadrement des prises de paroles, voilà que notre €her patron veut étouffer toute contestation, contraindre à faire des grèves bien propres, sans déborde-ments, et sans négociations..? 

SUD refuse de laisser des postiers sous le coup d’une sanction! 

RDV le VENDREDI 8 AVRlL à 10h à ROLLIN ! Avec des postier-ères, des citoyen-nes, des militant-es et bien d’autres ! Pour soutenir les sanctionné-es de Rollin nous formerons une chaîne humaine autour du centre pour que les menaces de la direction finissent AUX OUBLIETTES ! 

Un préavis de grève vous couvre ! Si on lâche, soyons sûrs qu’à l’avenir, chaque collectif qui luttera sera dans le collimateur CONTRE LA REPRESSION, RESTONS UNI-ES! DIALOGUE ANTI-SOCIAL A LA POSTE 44/85 Venez à la chaîne humaine ! »