Accueil / Luttes sociales / La Poste Nantes Rollin : l’urgence de la solidarité

La Poste Nantes Rollin : l’urgence de la solidarité

Près de 150 personnes se sont retrouvées ce vendredi  matin devant le bureau de Poste de Nantes Rollin pour une chaîne humaine de solidarité avec les factrices et facteurs en grève depuis le 23 mars dernier.

Parmi eux, beaucoup de postier-es venus de plusieurs des bureaux de Nantes et de l’agglo nantaise, Saint-Herblain et Orvault notamment,  mais aussi de différents services de La Poste, des syndicalistes des différents syndicats de Solidaires, Sud santé-Sociaux, Sud-Rail notamment, de partis politiques (Ensemble bien sur, mais aussi PG, AL, NPA, LO) et de plusieurs usagers et citoyens solidaires.

Malgré une rencontre avec le DRH, au 17ème jour de grève, la situation est toujours bloquée, la direction refusant de revenir sur l’ouverture de sanctions à l’encontre de six grévistes.

Plus que jamais la solidarité financière avec les grévistes est nécessaire : les chèques sont à envoyer à SUD PTT, 50 bd de la Liberté 44100 Nantes et à libeller à « Solidarité Rollin »

Fin de la grève 

Ce samedi matin 9 avril, au 18ème jour de grève, les grévistes de Nantes Rollin ont collectivement décidé la reprise du travail à l’issue d’une ultime séance de négociation aboutissant sur :

– l’abandon de la mise à pied des six grévistes, la sanction maximale retenue sera un avertissement ou un blâme

– 4 tournées supprimées sur 55 au lieu des 9 initialement annoncées

– 6 emplois supprimés au lieu des 18 annoncés initialement

– 1 CDIsation d’un contractuel

– 6 promos en 1.3