Accueil / Luttes sociales / Pour le droit à la santé : défense du service public !

Pour le droit à la santé : défense du service public !

Rassemblons-nous mardi 16 juin à 14h15 devant le CHU de Nantes et à 14h devant le Centre Hospitalier de Saint-Nazaire

La pandémie du COVID19 a révélé les dégâts provoqués par 30 ans de politiques néo-libérales infligées au système de santé : endettement et étouffement financier de l’hôpital public, fermetures de lits et de services, management agressif des personnels, postes vacants, manque de matériels et pénurie de médicaments, désertification médicale.

Face à l’impréparation des autorités, à leurs négligences et leurs mensonges, La formidable mobilisation des soignants de l’hôpital public, reprenant aux managers le contrôle sur l’organisation des soins, a permis d’affronter cette pandémie au prix de milliers de contaminations et de décès inacceptables.

L’alerte avait pourtant été donnée par les collectifs et les syndicats de santé sur le manque de moyens et de personnels, les conditions de travail dégradés, les rémunérations nettement insuffisantes, et les mobilisations, les grèves à l’hôpital et dans les EHPAD, se sont multipliées depuis plus d’un an sans aucune réponse du gouvernement et de madame Buzyn ministre de la santé.

L’hôpital n’est pas une entreprise, le malade n’est pas un client à qui on vend du soin mais une personne dont il faut prendre soin.

C’est tout le sens du combat pour le droit à la santé et aux soins.

Face à l’enfumage du ‘’Ségur’’ de Veran, le 16 juin 2020, mobilisations, manifestations personnels-usagers pour exiger :

  • Un plan d’urgence pour l’hôpital public et les EHPAD, un plan de recrutement massif, de formation et de recrutement dans les écoles paramédicales,
  • L’annulation de la dette des hôpitaux et l’augmentation de 300 euros pour tous et toutes.
  • Une nouvelle gouvernance de l’hôpital avec des instances décisionnelles associant personnels, usagers, élus