Accueil / Politique / « La sélection à l’entrée de l’université ne passera pas par nous »

« La sélection à l’entrée de l’université ne passera pas par nous »

« Nous soussignés, membres du personnel de l’Université de Nantes, refusons l’instauration de barrières à l’entrée de nos filières de formation en Licence, induite par le tri et le classement des dossiers envoyés par les lycéens. Nous réaffirmons le principe de l’université comme service public ouvert à tous les bacheliers qui le souhaitent, dans les formations de leur choix, le baccalauréat constituant le premier grade universitaire.

Les dysfonctionnements d’APB (admission post-bac) sont attribuables à une pénurie de places et à l’accumulation de manques de moyens. Ils ne sauraient légitimer le filtrage systématique de toutes les demandes. Ce sont des postes (de BIATSS – agents   administratifs, techniques… , d’enseignants et d’enseignants-chercheurs) et des bâtiments qui manquent et qu’il faut créer. Cet effort est d’autant plus nécessaire qu’en raison du boom démographique des années 2000, le nombre de bacheliers continuera de s’accroître.

« Nous ne donnerons aucun avis défavorable »

Nous affirmons notre attachement quotidien à améliorer l’orientation et la réussite de nos étudiants. La solution ne réside pas dans un processus de sélection qui ne fera qu’aggraver les inégalités sociales face à l’enseignement secondaire et supérieur, en leur donnant une base légale et une légitimité nouvelle.

C’est pourquoi, par cette tribune, nous nous engageons à ne pas mettre en œuvre le tri des bacheliers que l’on cherche à nous faire appliquer. Nous garantissons que nous ne donnerons aucun avis défavorable, aucune acceptation sous condition, et que nous refuserons de classer entre eux les dossiers. Aucune hiérarchie n’est légitime entre les demandes de celles et ceux qui ont droit de s’inscrire dans la filière de leur choix.

Nous appelons à l’adoption de motions reprenant les principes de cette lettre au niveau des services, des départements et des composantes de l’Université de Nantes. Nous demandons à nos collègues de l’enseignement secondaire d’agir dans le même sens et de développer toutes les initiatives capables d’enrayer ce processus délétère. »

Les trente premiers signataires :

Taklit Sami, Maître de Conférences UFR Sciences et techniques
Gildas Loirand, Maître de Conférences UFR STAPS
Dominique Peyrache-Leborgne, Professeure des Universités UFR Lettres et Langages
Jérôme Wilgaux, Maître de Conférences UFR Histoire, Histoire de l’Art et Archéologie
Sophie Orange, Maître de Conférences UFR Sociologie
Jean Rivière, Maître de Conférences Institut de Géographie et d’Aménagement
Ambre Ivol, Maître de Conférences UFR Langues et cultures étrangères – FLCE
Frédéric Yermia, Maître de Conférences UFR Sciences et techniques
Mary David, Enseignante-Formatrice ESPE
Julien Salliot, PRAG UFR STAPS
Isabelle Garat, Maître de Conférences Institut de Géographie et d’Aménagement
Eric Guerber, Professeur des Universités UFR Histoire, Histoire de l’Art et Archéologie
Laurie Labarbe, PRAG UFR Sciences et techniques – Service langues
Gilles Tronchet, Maître de Conférences UFR Lettres et Langages – Lettres Classiques
Gwenaëlle Grietens, Enseignante-Formatrice ESPE – La Roche-sur-Yon
Thierry Guineberteau, Maître de Conférences Institut de Géographie et d’Aménagement
Estelle d’Hallouin, Maître de Conférences UFR Sociologie
Pascal Guibert, Maître de Conférences UFR Lettres et Langage – Sciences de l’éducation
Annick Peters-Custot, Professeure des Universités UFR Histoire, Histoire de l’Art et Archéologie
Thibaut Menoux, Maître de Conférences UFR Sociologie
Isabelle Louvet, ITA CNRS UFR Sciences et techniques
Vincent Charbonnier, Enseignant-Formateur ESPE
Fabienne Pavis, Maître de Conférences UFR Sociologie
Xavier Prieur, Maître de Conférences UFR Sciences et techniques
Gaid Andro, Maître de Conférences ESPE
Tristan Poullaouec, Maître de Conférences UFR Sociologie
Christèle Allès PRAG, Institut de Géographie et d’Aménagement
Chantale Enguehard, Maître de Conférences UFR Sciences et techniques
Céline Chadenas, Maître de Conférences Institut de Géographie et d’Aménagement
Marie Charvet, Maître de Conférences UFR Sociologie

Pour signer la pétition, cliquez sur ce lien