Accueil / Luttes sociales / Pas de coup de pouce au SMIC : plus 6 euros net par mois !

Pas de coup de pouce au SMIC : plus 6 euros net par mois !

Au lendemain d’élections régionales qui ont montré le désaveu la politique de M. Valls par les couches populaires, le gouvernement avait l’occasion de montrer que le message avait été entendu.

Peine perdue !

Au 1er janvier 2016, une fois de plus, il n’y aura aucun coup de pouce. Le signal est clair tout continue comme avant.
Avec un salaire minimum porté à 1466,62 euros brut soit 1143 euros net, les salariéEs concernéEs n’auront droit qu’à 6 euros net par mois en plus soit 19 centimes par jour.

Ils ont 1,7 millions à percevoir ce salaire minimum, 60 000 de plus qu’en 2014. Une des raisons avancées par la ministre du Travail, Myriam El Khomri, est qu’une augmentation plus importante aurait des effets négatifs sur le coût du travail et sur l’emploi. On retrouve là l’argumentation traditionnelle des économistes néolibéraux et du Medef.

Il faut comprendre par là que la priorité est donnée aux exigences du patronat qui préfèrent rémunérer les actionnaires plutôt que les salariéEs et bénéficier d’une main d’oeuvre à bas coût. Mais il empoche également les aides et subventions comme le CICE dont le montant s’élève à 12,5 milliards en 2015 et 13 milliards pour 2016.

Les salariéEs et leurs organisations sont légitimement scandaliséEs par une telle aumône et « Ensemble: » s’associe à leur colère.
Aujourd’hui pour pouvoir mener une vie digne, compte tenu de toutes les dépenses contraintes, c’est un SMIC à 1700 euros brut qu’il faut.

Nantes, le 15 décembre 2015