Accueil / Notre Dames des Landes / Toutes et tous sur la ZAD dimanche midi !

Toutes et tous sur la ZAD dimanche midi !

Comme prévu, la Préfète de Région a, officiellement, annoncé ce vendredi matin l’arrêt des destructions sur la ZAD et le maintien pour plusieurs semaines des forces de gendarmerie. Mais fin des expulsions, ne signifie nullement fin des violences. Bien au contraire, cette journée de vendredi a été marquée par de très nombreuses exactions et violences policières sur une grande partie de la ZAD. Chez les habitant.e.s de la ZAD, renforcés par plusieurs centaines de jeunes révoltés, la rage est partout. Et les premières reconstructions ont commencé

Après cela que peut bien signifier la « main tendue » mise en avant par la représentante de l’Etat, qui plus est avec des délais des plus serrés, le 23 avril, pour déposer un dossier, obligatoirement individuel, pour solliciter une éventuelle régularisation d’une activité agricole sur la ZAD ?

Tant que les 2500 gendarmes seront présents sur la ZAD, on imagine mal comment pourraient reprendre de vraies négociations. D’ailleurs, aujourd’hui même, le CéDpa vient d’annoncer son retrait de la délégation mise en place par la Préfète.

Pour Ensemble ! 44, on ne sortira pas de la spirale infernale des violences, tant sur la ZAD que lors des manifestations organisées à Nantes, si est maintenue une telle présence policière. C’est pourtant ce qu’a annoncé la Préfète et ce que sont venus confirmer ce soir le Premier Ministre et le Ministre de l’Intérieur. A quoi jouent-ils si ce n’est à vouloir punir, à vouloir écraser par la force la vie alternative forgée dans la lutte contre le projet d’aéroport ?

Il y a urgence à ce que la mobilisation citoyenne affirme l’impérieuse nécessité de sortir de cette fuite en avant. L’appel à se mobiliser sur la ZAD dimanche peut être, doit être, une étape massive et pacifique en ce sens.

Ensemble ! 44, membre de la coordination des opposant.e.s à l’ex-projet d’aéroport, s’inscrit pleinement dans l’appel de la coordination à rejoindre le rassemblement dimanche 15 avril dans le bocage de Notre Dame des Landes sur la ZAD.

« Depuis le début de la semaine, le gouvernement détruit des habitats, des bâtiments et jardins, base de projets agricoles ou autres sur la ZAD. Ces destructions annoncées de longue date, sont menées avec une extrême violence : c’est injustifié et intolérable.

La Coordination des opposants, dont fait notamment partie l’ACIPA, appelle à rejoindre massivement le rassemblement organisé dès midi ce dimanche 15 avril sur la ZAD, le long du chemin de Suez.

Nous y porterons ensemble l’appel à ce que cesse cette obstination à détruire des projets de vie.

Nous y affirmerons notre volonté de défendre ce qui s’est construit ici en terme d’habitats, de vie collective, de soin apporte à la biodiversité de la zone, pour que s’ouvrent désormais demain des perspectives de protection sereine des richesses déjà là !

La Coordination souhaite que chacun travaille à ce que ce rassemblement se déroule pacifiquement ».

Le 13 avril 2018